Guide complet de la musculation chez le militaire

Guide complet de la musculation chez le militaire

Aujourd’hui, la force militaire représente plus une force de dissuasion qu’une force de frappe. Pourtant, le militaire de terrain doit toujours se tenir prêt à toutes éventualités. C’est pourquoi l’EPMS (Entraînement Physique Militaire et Sportif) reste une part prépondérante de la préparation de nos militaires. La performance physique n’est pas le but absolu de ceux-ci, mais, suivre un entraînement sportif permet de répondre à certaines exigences.

Voici un zoom sur l’entraînement musculaire des militaires, ses objectifs et les méthodes.

Les Objectifs de l’Entraînement Physique Militaire et Sportif

Lorsqu’ils sont en Opération Extérieure Militaire (OPEX), les militaires doivent faire face à des conditions difficiles, parfois extrêmes et sont amenés à réagir rapidement. L’EPMS est un élément majeur dans la réussite des missions. Elle intervient dès la formation initiale et accompagne les recrues tout au long de leur carrière. Pour ce faire, ils disposent d’un arsenal de moyens d’entraînement de pointe. Le fantassin doit être capable de soutenir un effort sur la durée lors d’opérations terrain. Les objectifs de l’EPMS sont multiples et doivent permettre selon le chef d’état-major de l’armée de terre de créer un “esprit guerrier”.

Devenir de vrais combattants

La géopolitique et l’engagement des armées ayant évolué, chaque soldat doit être capable de faire face aux situations de combat aussi bien sur le plan physique que morale. L’EPMS est là pour les y aider. L’esprit guerrier ainsi recherché se développe autour de 4 axes :

  • L’audace : pour permettre d’innover et de déployer de nouveaux schémas tactiques.
  • L’intrépidité : pour sa capacité à prendre l’ascendant sur l’adversaire.
  • La résilience : pour ne pas s’apitoyer sur les pertes physiques et matériels.
  • La rusticité : pour apprendre à ne plus évoluer dans sa zone de confort.

Tous les détails de ces objectifs sur armee.com

Guide complet de la musculation chez le militaire

Aimer l’effort

L’EPMS représente 30 % du temps de formation des sous-officiers. Ces hommes, lorsqu’ils encadreront des unités, devront être capables de faire, transmettre et donner l’exemple. C’est pourquoi les entraînements se font parfois en tenue et chargés. Ces activités sportives orientées “militaires” permettent d’acquérir un mental de gagnant. L’EPMS favorise l’émulation de groupe et aide au dépassement de soi. Il est essentiel pour être préparé aux réalités du terrain.

S’entraîner au régiment

L’entraînement au régiment a pour but de tester et d’augmenter la résistance des soldats, mais aussi de s’adapter à la spécificité de chaque corps d’armes. S’entraîner régulièrement dès le matin permet donc de renforcer la cohésion de groupe dans l’effort, mais également de statuer sur la condition physique de chacun. Le niveau n’est pas le même pour tout le monde et les gradés peuvent ainsi évaluer la réaction des soldats face aux difficultés. Courses à pieds en treillis/basket, port de charges lourdes, renforcement musculaire…

Ces épreuves sont évaluées une fois par an avec les Contrôles de la Condition Physique du Militaire et sont les passeports des soldats pour les OPEX.

Obtenir une vision de la finalité opérationnelle

Aujourd’hui, ce sont les besoins opérationnels et les spécificités des missions qui orientent les formations des centres sportifs de la défense. L’évolution et le retour d’expérience des missions sont au cœur de la politique ministérielle afin d’adapter au mieux les formations. Le but étant de coller au plus près des situations desquelles le soldat est confronté.

Rester actif en Opex

Lorsque le militaire est en OPEX, il est primordial que celui-ci maintienne sa condition physique. Cela leur permet de garder toutes leurs capacités opérationnelles et participe à leur bien-être. En effet, quoi de mieux qu’une séance de sport pour rompre avec la monotonie du camp en mission, évacuer le trop-plein de stress ou s’intégrer plus rapidement lors de son arrivé ?

Guide complet de la musculation chez le militaire

La muscu chez le militaire ne rime pas forcément avec prise de masse musculaire

Nous l’avons vue, l’EPMS est principalement axé sur les besoins fonctionnels des soldats de l’armée de terre en mission. Comme ils doivent être endurant et capable de porter leurs équipements et matériel en toutes circonstances, la prise de masse musculaire n’est donc pas l’objectif numéro un de leur entraînement. En effet, dans certains cas, prendre du muscle rapidement pourrait même être pénalisant (rapidité, souplesse…). De plus, les exercices principaux réalisés, à savoir : pompes, abdo, traction et courses, ne permettent pas de développer de manière importante leur masse musculaire. Ces activités garantissent en revanche aux femmes et hommes militaires de brûler les graisses superflues et d’obtenir un physique musclé sec. Dans le même temps, les militaires peuvent rarement suivre un régime alimentaire spécifique qui leur permettrait de gagner en volume et masse musculaire. Et dernier point négatif pour une prise de masse : le sommeil qui doit être complet et réparateur. Ce qui est loin de toujours être le cas pour les militaires.

Guide complet de la musculation chez le militaire

Programme sportif pour préparer l’armée en 10 exercices

Si vous souhaitez devenir un soldat au sein de l’armée française, mieux vaut oublier la “gonflette” qui vous pénaliserait. Vous pouvez tout de même réaliser un entraînement qui vous aidera à atteindre votre objectif et vous apprendra petit à petit à vous dépasser.

Guide complet de la musculation chez le militaire

Voyons 10 exercices simples à réaliser pour l’entraînement :

  1. Faites des FENTES pour renforcer vos jambes et votre équilibre.
  2. Faites des abdos : pour l’équilibre du haut du corps et gérer toutes les positions.
  3. Faites des squats : pour la protection du bas du dos ainsi que sa puissance.
  4. Faites de la course à pied : pour développer votre endurance.
  5. Faites des burpees : pour travailler le cardio le renforcer vos muscles.
  6. Faites du fractionné : pour développer votre cardio.
  7. Faites du développé militaire : pour avoir de l’aisance en poussant et tirant avec les bras.
  8. Faites de la natation : pour renforcer tous les muscles du corps et être prêt à toutes situations.
  9. Faites des pompes : pour avoir de la puissance dans le haut du corps et c’est l’exercice standard dans l’armée.
  10. Développer votre mental : pour être capable de se dépasser.

Guide complet de la musculation chez le militaire

N’oubliez pas que la clé pour réussir quel que soit le corps d’armée choisi, c’est la discipline et une motivation à toutes épreuves.