Randonnée : quel équipement pour l’été ?

randonnée quel équipement pour l'été

L’été est là, et avec lui, le grand retour des randonnées ! Pour aborder cette période de l’année dans les meilleures conditions et profiter des doux rayons de soleil en altitude, il convient de bien choisir sa tenue et son équipement. En effet, il est important que vous vous sentiez à l’aise dans vos vêtements pour bien encaisser les variations de température au fur et à mesure de la journée. Voici donc quelques conseils pour avoir le bon équipement et profiter pleinement de votre excursion.

La veste polaire, l’équipement indispensable de la randonnée même en été

randonnée quel équipement pour l'été

La nuit, en altitude, l’été porte mal son nom. Les températures chutent et peuvent surprendre les randonneurs, y compris les moins frileux d’entre eux. En effet, lorsque vous êtes sous la tente et que le vent se met à souffler, le sac de couchage ne suffit pas toujours à vous réchauffer. L’air filtre par les pores de la toile et vous chatouille le nez et les orteils. Pour un équipement idéal, il est donc primordial de trouver la veste polaire qu’il vous faut pour vous sentir à l’aise en randonnée cet été.

Comment bien choisir cette veste polaire ?

Il s’agit d’un vêtement en fibres polaires, c’est-à-dire constitué de polytéréphtalate d’éthylène. Il contient également d’autres fibres synthétiques. La veste polaire se caractérise par une forte pilosité à la surface. La chaleur qu’elle dégage dépend de son grammage, c’est-à-dire du poids de l’unité de surface. Plus celui-ci est élevé, plus vous aurez chaud, mais plus votre polaire sera lourde. Il convient donc de trouver le bon équilibre entre ces deux paramètres.

Le choix de la veste

Pour une randonnée d’été pouvant se prolonger la nuit, je vous conseille la polaire intermédiaire, de grammage 200 g/m2. C’est le vêtement idéal pour les activités modérées par temps froid (pouvant aller jusqu’à 0 °C). C’est aussi le vêtement le plus adapté pour contempler, au petit matin, le lever du soleil avec une tasse de thé ou de café à la main. Pour l’alpinisme, il est préférable d’opter pour la heavyweight, dont le grammage est de 300g/m2.

Si vous êtes d’un naturel frileux, prenez une coupe assez ajustée pour que le vêtement colle bien à votre peau. Si vous ne craignez pas le froid et que vous tenez à votre liberté de mouvement, choisissez une coupe ample.

La veste imperméable, le vêtement utile pour votre randonnée en été

randonnée quel équipement pour l'été

En altitude, la météo peut s’avérer capricieuse. Les phénomènes météorologiques sont instables et s’enchaînent à grande vitesse. En ce sens, il est difficile d’établir des prévisions durables avec précision. De plus, l’orientation et le degré d’inclinaison des pentes en montagne influencent la météo et sont à l’origine de la création de microclimats. Face à ce risque accru d’orages et d’averses, il vaut mieux prendre une veste imperméable dans son sac. Cela permet de se prémunir de la pluie et de garder ses vêtements secs. Plusieurs critères sont à prendre en compte.

L’imperméabilité de la veste

Le premier critère est l’imperméabilité. En effet, la première fonction de ce vêtement est de garder l’eau à l’extérieur. Celle-ci doit glisser sur le tissu sans rentrer. Il faut donc que le vêtement soit adapté à l’intensité des précipitations. Pour une randonnée de quelques jours, une imperméabilité de 10 000 mm ou de 20 000 mm est recommandée.

Le degré de ventilation

Le second critère à avoir en tête est le degré de ventilation de la veste. Pour ne pas transpirer abondamment à l’intérieur, il est important qu’elle soit respirante pour évacuer facilement l’humidité. En effet, il n’y a pas vraiment d’intérêt à avoir un vêtement imperméable si c’est pour finir en nage à l’intérieur. Si vous avez des fermetures éclair à plusieurs endroits sur votre veste, c’est un vrai plus. L’aération se fera en plusieurs endroits et facilitera la ventilation.

Les accessoires de la veste

Les accessoires de votre veste imperméable sont le troisième et dernier critère à prendre en compte. D’abord, le vêtement doit avoir une capuche pour éviter que vous preniez l’eau et que vous ayez froid. La présence de cordons est souhaitable pour pouvoir resserrer votre capuche en cas de vents forts. D’autre part, choisissez une veste imperméable dont les poignets se règlent par un velcro. Enfin, optez pour un vêtement avec des poches intérieures pour mettre vos papiers importants à l’abri des intempéries.

Les chaussures de randonnée, l’atout confort de votre équipement

randonnée quel équipement pour l'été

Qui dit randonnée dit marche à pied. C’est ce que vous allez faire la majeure partie de temps, sur des chemins plus ou moins escarpés et faciles d’accès. En ce sens, il convient d’être chaussé convenablement pour éviter les blessures ou les chutes. Mais comment bien choisir ses chaussures de randonnée ?

La taille et la longueur des chaussures

Pour que vous vous sentiez bien dans vos chaussures de randonnée, il faut qu’elles soient au minimum un centimètre plus long que votre pied. En effet, comme vous allez marcher probablement plus de 10 kilomètres par jour, il ne faut surtout pas que votre pied bute constamment sur la partie avant.

Attention toutefois à ne pas appliquer de manière indifférenciée la règle de la demi-pointure ou de la pointure au-dessus. Selon la marque et la physionomie de la chaussure, les mêmes lois ne s’appliquent pas. Il peut être utile, avant que vous achetiez vos chaussures, que vous mesuriez la taille de votre pied en calant votre talon contre un mur. Vous aurez ainsi une mesure de référence très précise. Il faut aussi que vous vous sentiez à l’aise sur les côtés de votre pied. En ce sens, privilégiez des chaussures dans lesquelles le pied n’est pas trop serré.

Une semelle qui adhère et qui accroche le sol

Il est très important d’avoir de bons appuis quand on fait de longues marches. Cela permet de rester stable et en équilibre sur ses deux jambes, y compris lorsque le terrain est difficilement praticable. Il faut donc que votre semelle adhère et accroche bien les surfaces, sous peine de glisser et de chuter. Cette semelle doit donc être relativement souple et élastique, bien que cela favorise l’usure. Que vous fassiez une petite ou une grande randonnée, privilégiez la souplesse ou la longévité.

Pour choisir les bonnes semelles, il convient de différencier deux paramètres : l’adhérence et l’accroche des chaussures. Pour qu’une chaussure accroche la terre ou les terrains mous, le crantage de la semelle doit être profond. Pour qu’une semelle adhère aux terrains durs, comme la pierre, il faut privilégier un crantage plus superficiel et large.

Les autres conseils pour bien préparer sa randonnée cet été

randonnée quel équipement pour l'été

Une fois la veste polaire, la veste imperméable et les chaussures choisies, il reste encore quelques détails à peaufiner.

L’hydratation lors de votre randonnée

L’hydratation est un élément central et cardinal de la randonnée. En effet, il est possible qu’il fasse très chaud sur le chemin et que vous soyez amené à boire régulièrement. Il faut donc que vous ayez une gourde avec vous, pour vous désaltérer régulièrement. Dans un souci écologique, privilégiez la gourde en inox à la gourde en plastique. Celle-ci est d’ailleurs plus hygiénique et plus facile à nettoyer. La gourde en inox a le mérite de très bien supporter les très fortes chaleurs, conservant ainsi votre eau à bonne température. Vous aurez très probablement l’occasion de la remplir tout au long du chemin si vous vous rendez sur un parcours prisé par les amateurs de randonnée.

Des vêtements séchant rapidement

Pensez aussi à prendre des vêtements qui sèchent vite. Il n’y a rien de plus désagréable, notamment lorsque le vent se lève, de grelotter dans des vêtements humides. Les fibres synthétiques sèchent plus vite que d’autres. Celles-ci ont le mérite d’être également anti-odeurs. En dépit de la transpiration, vous conservez ainsi un certain degré d’hygiène et préservez vos sensations. Avoir des vêtements qui sèchent vite permet également de se changer plusieurs fois dans la journée. Dans la même idée, prenez des vêtements antimoustiques. Ceux-ci vous évitent de vous faire dévorer la nuit sous la tente.

Les chaussettes en laine, l’atout confort

Pour éviter les blessures au pied au fur et à mesure de la marche, les chaussettes en laine sont l’arme fatale. Plus épaisses que celles en coton, elles préservent vos pieds et vous aident à avaler votre randonnée avec facilité et en toute légèreté. Vous pouvez aussi vous tourner vers des chaussettes spécialement adaptées à la randonnée dans des magasins spécialisés. Cela vous permettra de profiter d’un certain confort lors de votre marche.

Vous l’avez compris, une randonnée ne se prépare pas à la légère. Elle réclame l’utilisation d’un équipement adapté à l’effort et aux variations de température. Vous aurez notamment besoin d’une veste polaire, d’une veste imperméable et de chaussures de randonnée bien taillées, respirantes et correspondant à vos particularités physiques. N’oubliez pas non plus de bien vous hydrater tout au long de l’effort et d’opter pour des vêtements confortables.

Article précédentTop 5 des meilleurs étirements des biceps
Article suivantTop 8 des meilleurs exercices de musculation des mollets
Coach sportif professionnel, je propose mes services d’objectif minceur, de remise en forme ou de prise de muscle de manière individuelle et personnalisée sur Paris. Passionné par de nombreux sports depuis tout petit, je vous partage dans ce blog une partie de ma passion!