Qu’est-ce que le powerlifting ?

qu'estce que le powerlifting (2)

Ce que l’on appelle le powerlifting aux États-Unis est connu sous le nom de “force athlétique” en France.

Comme son nom l’indique, il s’agit donc d’un sport de force. Il s’apparente à l’haltérophilie. Mais attention à ne pas confondre ces 2 activités. D’ailleurs, elles sont toutes 2 gérées par 2 fédérations différentes.

En effet, en powerlifting, les mouvements sont plus simples mais plus nombreux. De plus, les charges à soulever sont plus lourdes en force athlétique qu’en haltérophilie.

Voici donc toutes nos explications sur ce sport encore peu connu en France.

Bien comprendre ce qu’est le powerlifting

Le powerlifting se découpe en 3 mouvements différents. Dans les 3 cas, il s’agit de soulever la charge la plus lourde possible.

qu'estce que le powerlifting

Le squat

Réalisation du mouvement :

  • l’athlète est équipé d’une barre chargée de poids sur l’arrière de ses épaules ;
  • il effectue une flexion de genoux ;
  • il se stabilise une fois que les hanches sont sous le niveau de ses genoux ;
  • puis il remonte tout en conservant l’équilibre.

Précautions :

  • le dos doit rester droit ;
  • les abdos ainsi que les fessiers doivent être contractés ;
  • les pieds doivent rester cloués au sol. Sinon le mouvement pourrait ne pas être comptabilisé.

Le développé-couché

Réalisation du mouvement :

  • l’athlète s’allonge sur un banc ;
  • il saisit la barre chargée présente au-dessus de lui ;
  • il tend les bras au-dessus de sa poitrine ;
  • il réalise une flexion de bras au-dessus de sa poitrine ;
  • il maintient la position 1 seconde ;
  • puis, il tend de nouveau les bras.

Précautions :

  • le dos reste bien à plat sur le banc ;
  • il est nécessaire d’avoir toujours quelqu’un qui assure derrière.

Le soulevé de terre

Réalisation du mouvement :

  • l’athlète saisit la barre chargée qui est au sol ;
  • il la soulève jusqu’à ce qu’il soit complètement debout ;
  • la barre est alors au niveau des hanches de l’athlète ;
  • celui-ci la reposera quelques secondes après, quand l’arbitre lui fera signe.

Précautions :

  • lorsque l’athlète se penche pour saisir la barre, il doit conserver le dos droit ;
  • au moment de se redresser, il faut contracter toute la chaîne abdominale ;
  • en position verticale, il faut garder une cambrure naturelle.

Dans tous les cas, l’athlète n’aura le droit qu’à 3 répétitions par mouvement.

Ensuite, le jury retiendra la répétition réalisée avec la charge la plus lourde. Une pour le squat, une pour le soulevé de terre et une pour le développé-couché.

Avantages du powerlifting

Comme toutes les activités sportives, la force athlétique a de nombreux bienfaits pour en savoir plus c’est par ici https://www.espace-musculation.com/powerlifting.html.

  • Plus de force : c’est sans nul doute que vous serez beaucoup plus fort en pratiquant cette activité.
  • Une meilleure posture : pour soulever de lourdes charges, il faut se muscler. Il faut également grandement travailler la chaîne abdominale. Grâce à cette musculature, vous avez une meilleure posture au quotidien.
  • Un physique très musclé : il est évident que vous aurez une musculature très saillante. Le powerlifting, c’est un travail de tous les jours !
  • Une alimentation équilibrée : pour optimiser la masse musculaire, vous mangez forcément en conséquence. Vos repas sont donc basés sur de bons produits.
  • Une meilleure capacité respiratoire : lors des mouvements, il faut apprendre à bloquer sa respiration. Vous apprenez donc à la contrôler. Vous ventilez beaucoup mieux.

Inconvénients du powerlifting

Malheureusement, le powerlifting n’a pas que des avantages.

  • Le risque de blessures est élevé : le fait de soulever des charges toujours plus lourdes peut entrainer de graves lésions. Il est donc nécessaire d’être accompagné durant les entrainements et de bien maîtriser les mouvements.
  • Beaucoup de tensions sur les articulations : d’où le risque de blessures. Les articulations sont extrêmement sollicitées à cause du port de charges lourdes.
  • Un entrainement très assidu : dans le cadre du powerlifting, il est difficilement envisageable de rater une séance. Par ailleurs, il faut également être vigilant sur ses repas. C’est un état d’esprit. Cette activité prend énormément de place dans votre vie quotidienne.

qu'estce que le powerlifting

Où pratiquer le powerlifting ?

En France, il n’existe qu’une seule fédération officielle où l’on peut pratiquer le powerlifting. La fédération française de force (FFF) compte un peu plus de 14 000 licenciés.

qu'estce que le powerlifting (2)

Pour le reste, il n’existe que des associations. Il est possible de suivre les compétitions fédérales en étant inscrit dans une de ces associations. Cependant, c’est vous qui devrez financer tous vos déplacements.

Par ailleurs, attention, le règlement fédéral est quelque peu différent de celui en association. Renseignez-vous bien avant de démarrer les compétitions.

Pour les entrainements, dans les deux cas, il vous faut une salle équipée de matériel de musculation.

Par ailleurs, il est préférable d’être accompagné lors de vos séances de préparation.

Article précédentMountain climber : comment bien réaliser cet exercice ?
Article suivantComment bien réaliser le tirage vertical ?
Coach sportif professionnel, je propose mes services d’objectif minceur, de remise en forme ou de prise de muscle de manière individuelle et personnalisée sur Paris. Passionné par de nombreux sports depuis tout petit, je vous partage dans ce blog une partie de ma passion!