Programme full body : explications et conseils

Programme full body

Vous souhaitez un programme de musculation qui vous permet d’atteindre vos objectifs ? Mais il en existe des centaines. Alors lequel choisir ? Vous êtes certainement égaré au milieu de toutes ces propositions.

C’est pourquoi nous vous présentons le programme full body. Ce programme, au départ destiné aux débutants, s’est finalement révélé intéressant pour bien plus d’un pratiquant. Très complet, le full body vous offre de nombreuses possibilités de travail.

Voyons donc d’un peu plus près de quoi il s’agit quand on vous parle du programme full body.

C’est quoi le programme full body exactement ?

Le programme full body vous permet de travailler plusieurs groupes musculaires. Haut et bas du corps sont mis à l’épreuve durant les séances de full body. Ainsi, lors d’un entrainement, vous travaillerez l’ensemble de votre corps.

C’est ce qui le rend un peu différent des autres programmes.

En effet, la plupart du temps, les programmes de musculation proposent des séances séparées pour le haut et le bas du corps. Il est très rare de voir la totalité du corps travailler sur une seule et même séance.

Quels sont les avantages du programme full body ?

  • Gain de temps : le full body ne peut nécessiter que 2 à 3 séances par semaine. Parfait pour ceux qui n’ont que peu de temps et ne souhaitent pas s’entrainer tous les jours.
  • Un apprentissage simple et efficace : vous répétez beaucoup de fois les mêmes mouvements. Ainsi, même un débutant peut rapidement s’attaquer à ce type d’entrainement. Une fois les mouvements connus, il n’y a plus qu’à faire et refaire des séances.
  • Programme très complet : vous faites des mouvements dits poly-articulaires. Vous travaillez donc plusieurs groupes musculaires pour un seul et unique exercice. Enchainez entre 5 et 8 exercices poly-articulaires. Ainsi vous travaillerez l’ensemble de votre corps grâce au full body.
  • Perdre du poids : les exercices dits poly-articulaires vous permettent de brûler beaucoup de calories en peu de temps. En effet, en plus de solliciter de nombreux muscles, ils sont souvent très cardio. Vous aurez déjà brûlé plus de 500 calories en seulement une heure de séance.
  • Des exercices variés : les exercices poly-articulaires sont nombreux. Ainsi, le panel de choix est très large. Si vous souhaitiez changer de mouvements après plusieurs séances, ce ne serait pas un problème. Vous ne risquez pas de vous ennuyer avec un entrainement full body.
  • Peu de risques de blessures : votre corps n’a pas vraiment le temps de s’habituer aux mouvements. Vous n’avez donc pas besoin de forcer pour continuer de voir des effets bénéfiques. Même après plusieurs mois, vous progresserez et continuerez d’éliminer des calories.

Les inconvénients d’un programme full body

  • Prise de masse : si vous souhaitez faire du muscle rapidement, le full body n’est pas fait pour vous. En effet, ce programme incite des mouvements poly-articulaires souvent très cardio. Difficile de prendre de la masse avec ce type d’entrainement. De plus, pour prendre en musculature, il faut soulever des charges. Le full body n’incite pas ce type de mouvement.
  • Attention aux derniers mouvements : en effet, la fatigue se fait ressentir. Vous avez donc du mal à faire correctement les derniers mouvements. En somme, vous ne vous blesserez certainement pas. Mais vos derniers exercices n’auront pas vraiment d’effets bénéfiques sur votre corps.
  • Une récupération difficile : les exercices poly-articulaires engendrent une fatigue musculaire importante. Les temps de récupération sont donc longs. Lorsque vous débutez, les courbatures sont difficiles à gérer. Il faut donc vous accrocher et ne rien lâcher.

Le programme full body : pour qui ?

pratique du full body

Si le programme est accessible à tous, il dépend bien sûr de votre objectif.

  • En tant que débutant : c’est un bon programme. Il vous permet d’apprendre des mouvements de base en musculation. De plus, il vous permet de découvrir vos muscles et de savoir comment les travailler.
  • Pour perdre du poids : les exercices dits poly-articulaires sont sans doute ce qu’il y a de plus efficace. Le full body est un bon programme pour accompagner votre rééquilibrage alimentaire.
  • Pour accompagner votre sèche : vous devez continuer les entrainements malgré la période éprouvante. Le full body peut être un bon compromis.
  • Pour vous entretenir : le full body améliore votre condition physique.

Cependant, si vous souhaitez prendre de la masse, ce programme n’est pas adapté à vos besoins.

Si vous êtes un adepte de la musculation et que vous aimez vous rendre à la salle tous les jours, ce programme n’est pas fait pour vous. Le full body demande des temps de récupération importants.

Quelques derniers conseils pour vous lancer dans le programme full body

  • Prenez le temps de vous appliquer sur les exercices : vous progresserez vite. Ne négligez donc pas cette phase d’apprentissage dont vous avez besoin pour poursuivre vos séances. Des mouvements mal réalisés peuvent mener à des blessures impromptues.
  • Ne cherchez pas à en faire tous les jours : ce n’est pas le but de ce type de programme. Le full body se pratique 2 à 3 fois par semaine. Il demande des temps de récupération importants. Et ne vous inquiétez pas, votre corps continue de travailler même les jours de repos.
  • N’hésitez pas à varier le nombre de répétitions : faites des séries un peu plus longues. 5, 8, 10, 12 répétitions en fonction de votre état de forme. Et surtout pour faire varier l’intensité.
  • Conservez le même programme pendant 6 à 10 semaines : 5 exercices le lundi, 5 autres le mercredi, puis encore 5 différents le vendredi. Répétez ces mêmes séances pendant 6 à 10 semaines. Variez le nombre de répétitions.
  • Prenez plaisir : c’est le seul moyen de poursuivre et de progresser. La motivation reste le maître-mot pour atteindre vos objectifs. Choisissez donc un programme qui vous convient. Si le full body est fait pour vous, lancez-vous. Si vous doutez, n’hésitez pas à demander conseils à un professionnel.