Jeûne intermittent : jeûner permet-il de perdre du poids ?

jeune intermittent perte poids

Si le jeûne était pratiqué pour des fins culturelles et religieuses, c’est aujourd’hui devenu une tendance dans le domaine du bien-être et de la santé. Le terme «  jeûne intermittent » est alors évoqué. Il s’agit d’une mise en conditionnement physique, dont les bienfaits sont tout aussi variés que surprenants parce que le jeûne intermittent est considéré comme l’une des solutions des plus efficaces pour perdre du poids. Zoom sur le sujet.

Qu’est-ce que le jeûne intermittent ?

Comme son nom l’indique, le jeûne intermittent est un plan d’alimentation dans laquelle la période de jeûne et la période de prise alimentaire sont alternées. Il ne s’agit donc pas d’un régime minceur, mais seulement d’une forme d’alimentation. En jeûne intermittent, il n’est pas indiqué aux pratiquants qu’est ce qu’il doit manger, mais uniquement les horaires d’alimentation à respecter.

Ce mode de jeûne se base sur le principe selon lequel l’organisme passe un certain temps à transformer la nourriture ingérée en énergie.

Aussi, en jeûnant pendant un laps de temps, le corps n’a d’autres ressources que les réserves de graisse. En cessant le jeûne et en reprenant l’alimentation normale, le corps réagit alors en produisant de l’insuline. Lorsque l’insuline est produite en grande quantité, le corps utilise efficacement l’énergie par la nourriture en brûlant plus de graisse. Ce sont entre autres pour ces raisons que le jeûne intermittent aide à la perte de poids.

jeune intermittent perte poids (2)

Le jeûne intermittent en pratique

Il existe différentes formes de jeûne intermittent.

Méthode Leangains

La plus courante est la méthode 16/8, mieux connue sous le nom de méthode Leangains. Pour cette première variante, le pratiquant doit jeûner pendant 16 heures d’affilée puis s’alimenter pour les 8 prochaines heures. La phase de jeûne se déroule en partie pendant le sommeil puis quelques heures après le lever. Pour faire le 16/8, vous devez donc sauter le petit-déjeuner et ne manger qu’au repas de midi jusqu’à 20 h du soir.

Le « Eat Stop Eat »

Le « Eat Stop Eat » fait également partie des formes de jeûne intermittent des plus prisées. Cette méthode consiste à manger de façon normale durant 24 heures puis de jeûner entièrement les 24 heures suivantes. Uniquement la consommation de boissons sans calories est autorisée. Toutefois, l’utilisation de cette méthode n’est recommandée qu’une à deux fois par semaine.

Le régime 5/2

Le régime 5/2 est aussi une variante du jeûne intermittent. Pendant 5 jours, le pratiquant peut manger de façon normale, pour les 2 jours restants, il doit limiter le nombre de calories à consommer à 500 jusqu’à 600 par jour. Il est à noter que les deux jours de mise en déficit calorique ne doivent pas forcément être consécutifs aux 5 jours où le pratiquant peut manger tout ce qu’il veut.

jeune intermittent perte poids

Les bienfaits du jeûne intermittent sur la santé

Le jeûne intermittent peut être considéré comme la reproduction de la manière dont se nourrissaient les premiers hommes pendant la période du paléolithique. En effet, à ce temps-là, ils n’avaient pas de moyens pour stocker les aliments qu’ils se sont procurés grâce à la chasse et à la cueillette. Aussi, il chassait et cueillait toute la matinée. De façon générale, le corps humain est donc génétiquement programmé pour jeûner le matin et ne manger que vers midi. C’est lorsque la période industrielle a connu un grand essor que le petit-déjeuner a été créé. Ce premier repas de la journée permettait aux travailleurs d’avoir l’énergie nécessaire pour être productifs dans leurs fonctions.

Comme évoqué un peu plus haut, le jeûne intermittent est un moyen pour stabiliser le taux d’insuline. Pour mieux comprendre son rôle, suivez cette simple illustration. L’insuline est une hormone sécrétée naturellement par le pancréas lorsqu’une personne mange. Son principal rôle est de réduire le taux de glucose dans le sang. L’insuline se propage donc dans le corps en poussant les muscles à capturer les sucres qui trainent à proximité. Ces glucoses seront utilisés comme source d’énergie principale pour l’organisme.

Lorsque les cellules musculaires sont pleines, le reste du sucre est redirigé vers le foie puis y est stocké sous forme de glycogène.

Il s’agit donc d’une seconde réserve d’énergie. Lorsqu’une personne mange donc toute la journée, le pancréas produit de l’insuline en excès alors qu’il en a encore dans le sang et dans le foie. Lorsque l’organisme ne sait donc plus où stocker le superflu de sucres, il le conserve sous forme de graisses qui s’accumulent principalement au niveau de l’abdomen, d’où la petite bedaine disgracieuse qui gêne autant les hommes que les femmes. C’est là que le jeûne intermittent devient la solution. En soumettant l’organisme à une longue période de privation de glucoses, le jeûne rétablit l’équilibre naturel de l’insuline. Grâce à ce nouveau plan d’alimentation, vous réduisez aussi les risques d’avoir le diabète de type 2. Il faut le rappeler : il y a trop de sucres dans le sang et pas assez d’insuline pour les stocker. Aussi, les concentrations de sucres trop importantes commencent à nuire à l’organisme. Comme le jeûne optimise la sensibilité de l’organisme à l’insuline, il permet donc de prévenir l’apparition du diabète type 2.

Le jeûne intermittent permet également de modifier le rythme cicardien ou l’horloge du métabolisme. Il permet aux corps de libèrer des hormones à des heures précises et habituent automatiquement l’organisme à se réveiller le matin, à avoir faim à midi puis à s’endormir le soit. Comme pour le décalage horaire, l’organisme s’habitue à cette nouvelle organisation et finit par s’adapter à ce nouveau rythme circadien. Vous serez donc pleines d’énergies pour affronter la matinée, vous aurez faim vers midi puis vous dormirez mieux la nuit.

Comment perdre du poids  en faisant un jeûne intermittent ?

En quoi le jeûne intermittent peut aider à faire perdre du poids ? La réponse est assez simple. Déjà, le fait de ce mettre et déficit calorique ou de jeûner pratiquement permet automatiquement de perdre du poids. De plus, pendant le jeûne, le corps puisse de l’énergie en vidant en premier les réserves de glucose dans les cellules musculaires puis ceux qui se trouvent dans le sang sous forme de glycogène. Ensuite, il utilisera les réserves de graisse. En jeûnant, vous donnez donc la possibilité à votre organisme d’épuiser toutes ses ressources. Ce processus est mieux connu sous le nom de cétose. Lorsque le corps est privé de glucose qui est sa principale source d’énergie, il commence à brûler les réserves superflues.

Si vous souhaitez perdre du poids en utilisant la méthode du jeûne intermittent, il est conseillé de combiner votre plan d’alimentation avec un entrainement de musculation. Pour cela, les professionnels recommandent les séances d’entrainement juste après le repas le plus important que vous ayez mangé de la journée. Au cas où  vous préférez vous entraîner pendant la période de jeûne pour une quelconque raison, il est préférable de consulter un médecin nutritionniste au préalable. Par ailleurs, il est conseillé de privilégier les aliments riches en protéines dans vos assiettes. Idéalement, les protéines doivent représenter le quart de votre apport énergétique total au quotidien.

Pour finir, il est important de souligner que la pratique du jeûne intermittent est réservée aux personnes en bonne santé. Il ne convient donc pas aux enfants, aux femmes enceintes ou allaitantes, aux personnes sujettes aux troubles alimentaires ainsi qu’aux personnes âgées.