Insanity Workout : avis et description du programme pour perdre du poids

Voici des conseils, préventions et indications sur le programme Insanity Workout.

Rate this post

Vous souhaitez perdre du poids ? Vous aimez vous entrainer seul chez vous ? Le programme Insanity Workout vous conviendra parfaitement.

Cependant, traduisez « insanity » par « folie ». Vous comprenez donc que ce programme de perte de poids rapide est aussi très intense. Ainsi, il s’accompagne de nombreuses recommandations. Par ailleurs, il n’est pas envisageable pour tout le monde.
Avant de vous lancer, il est essentiel de vous connaître et de savoir quel type d’entrainement est fait pour vous.

Voici des conseils, préventions et indications sur le programme Insanity Workout.

Qu’est-ce que le programme Insanity Workout ?

Le coach sportif américain Shaun Thompson est à l’initiative de ce programme conçu en 2009. Il est basé sur des séances de HIIT : « High Intensity Interval Training » ou « Entraînement à intervalle de haute intensité » en français.

Cet entrainement vous pousse à l’extrême et vous permet de perdre du poids rapidement. Il faut dire qu’à raison de 6 séances par semaine, vous n’aurez guère le temps de vous reposer.

Insanity Workout est un entrainement que vous ferez directement depuis chez vous. Le pack comprend une dizaine de DVD, un manuel de nutrition, un guide et un calendrier d’entrainement. Vous n’aurez donc aucun contact direct avec un coach sportif. C’est seul que vous affronterez les 9 prochaines semaines d’entrainement.

Insanity Workout : description et conseils

Vous êtes certainement en train de vous dire qu’avec l’été qui arrive, ces séances de fitness seraient idéales pour vous. Mais attention, Insanity Workout n’est absolument pas fait pour les débutants. Seuls les sportifs aguerris pourront se frotter à l’entrainement de Shaun Thompson.

Insanity Workout : en quoi consiste le programme ?

Le programme est composé de 3 blocs et s’étale sur 9 semaines.

Bloc n°1 : HIIT à poids de corps

Ce premier bloc dure 28 jours. Le jour 1, les vidéos vous proposent une séance test. Cette dernière vous permet de faire un état des lieux sur votre santé et votre forme

physique. En somme, serez-vous capable de tenir le programme ou non ?

À compter du 2ème jour, le programme Insanity Workout vous propose des séances de 40 minutes de HIIT à raison de 6 jours sur 7.

Vous réaliserez donc des exercices à haute intensité, sous forme de fractionner. L’objectif est de vous faire transpirer et de brûler beaucoup de graisse en une seule séance.

Ensuite, le peu de repos accordé et la répétition des séances vont vous permettre d’éliminer rapidement.

Bloc n°2 : Un peu de repos

Courte période puisqu’elle ne dure que 7 jours (jour 29 à jour 35).

Ne vous y méprenez pas, vous n’allez pas rien faire. Les entrainements sont tout simplement beaucoup moins intenses.
Il s’agit là de permettre à votre corps de se reposer et ne pas se blesser. En effet, le bloc 1 a grandement sollicité vos articulations, muscles etc.

À trop tirer sur la corde, vous pourriez risquer une tendinite, une inflammation voire une déchirure. Cette phase de repos est donc essentielle.

Beaucoup se diront qu’ils n’ont pas envie de casser le rythme entrepris. Mais il le faut pour pouvoir aller jusqu’au bout du programme Insanity Workout.

Bloc n°3 : Des séances plus longues

Jour 36, vous allez donc repartir pour des entrainements plus intenses et plus variés.
6 jours d’entrainement sur 7, avec des séances de 45 à 60 minutes cette fois-ci. Shaun Thompson vous propose maintenant de poursuivre un travail cardio tout en développant d’autres qualités. Puissance, force, endurance, etc. seront donc au rendez-vous.

63ème jour, vous signez enfin la fin du programme. Mais attention, si vous arrêtez tout, vous risquez de reprendre tout le poids éliminé voire plus.

Avantages et inconvénients de Insanity Workout

Comme tout programme Insanity Workout à ses bons et mauvais points. Il faut en tenir compte pour savoir si ce programme vous convient.

Inconvénients

  • Niveau musculaire, les mouvements ne sont que peu voire pas ciblés. Vous ne faites ces séances que pour perdre de la graisse.
  • Vous êtes seul face à vos vidéos. Aucun coach ne pourra vous conseiller sur le positionnement et les mouvements. Il faudra donc se montrer très prudent et être connaisseur.
  • Il y a un « après Insanity ». Vous ne pouvez pas ne plus rien faire après vos 63 jours de dur labeur.

Avantages

  • Les 40 minutes passent plutôt vite. Vous n’avez pas le temps de souffler ni de regarder l’heure.
  • Vous ressentez immédiatement les effets de votre séance. Les sportifs adoreront, c’est certain.
  • Vous perdez du poids et constatez les effets très rapidement.

Qui peut pratiquer Insanity Workout ?

Ce programme ne s’adresse pas à tout le monde. Si vous êtes débutant n’essayez pas de tirer des bénéfices de cet entrainement. Il serait dangereux pour vous et votre santé.
Choisissez ce programme si :

  • Vous êtes déjà sportif et connaissez les mouvements de base du fitness.
  • Vous aimez travailler en autonomie.
  • Vous avez quelques notions en nutrition pour compléter les bienfaits de vos séances.
  • Vous êtes motivé pour perdre du poids et progresser sur le plan physique.
  • Et surtout si vous n’avez aucun problème de santé (surpoids, articulation, cardiaque, etc.)

Si vous n’êtes pas certain d’avoir le profil pour cet entrainement, demandez conseil. D’ailleurs, vous pouvez commencer par suivre le programme d’un coach sportif. Une fois l’expérience nécessaire acquise, vous pourrez suivre les séances de Insanity Workout.

Que faire après Insanity Workout ?

Soyez particulièrement vigilant à tous ces programmes qui vous font rêver. Oui, vous allez perdre du poids rapidement, mais vous risquez de le reprendre encore plus vite. Il faut poursuivre vos efforts.
Grâce à Insanity Workout vous avez pris de bonnes habitudes alimentaires et d’entrainement.

Après les 63 jours de travail, ne relâchez pas vos efforts.

Vous n’êtes pas contraint et forcé de poursuivre les séances aussi intenses. Mais vous devrez continuer de manger sainement et vous entrainer au moins 3 fois par semaine. Footing, vélo, séance de fitness à la maison ou en salle, etc. gardez le rythme.
Au-delà de la perte de poids, ce programme est une source de motivation pour maintenir le cap tout le temps.

Article précédentDips : Pourquoi et comment bien réaliser cet exercice de musculation ?
Article suivantHip thrust : conseils et exercices pour muscler ses fesses
Coach sportif professionnel, je propose mes services d’objectif minceur, de remise en forme ou de prise de muscle de manière individuelle et personnalisée sur Paris. Passionné par de nombreux sports depuis tout petit, je vous partage dans ce blog une partie de ma passion!