5 conseils pour être visible à vélo

être visible à vélo

Sportif, écologique, agréable, le vélo est un mode de transport qui cumule les atouts. Pour garder intact le plaisir de pédaler tout en assurant leur sécurité à vélo, les cyclistes doivent veiller à être bien visibles des autres usagers de la route. 5 conseils pour être visible à vélo.

S’équiper d’un phare clignotant arrière pour vélo

Tenir son guidon d’une main pour tendre le bras du côté où l’on souhaite tourner n’est pas chose aisée. Le risque d’être déséquilibré est grand. Dangereux, le geste s’avère aussi relativement peu visible, même par temps clair.

Pour signaler efficacement sa prochaine bifurcation, il est préférable d’installer un clignotant sur son vélo.

Le dispositif s’assimile aux clignotants des véhicules motorisés, avec des signaux lumineux intermittents du côté où l’on souhaite tourner. Ceux-ci attirent l’attention des véhicules et des piétons arrivant derrière le vélo, et restent nettement visibles quelles que soient les conditions météorologiques : pluie, brouillard…

Sans fil, le phare clignotant se fixe sur le cadre du vélo, sous la selle. Le dispositif se contrôle via une télécommande sanglée sur le guidon à l’instar des modèles de chez Attitude Vélo notamment.

Enfiler un gilet clignotant pour circuler à vélo

Pour rouler à vélo quand la visibilité est limitée (de nuit, par mauvais temps, sous un ouvrage d’art par exemple), mais aussi hors agglomération, la loi impose le port d’un gilet réfléchissant.

Pour aller encore plus loin en termes de sécurité, il est possible de préférer un gilet clignotant. Il reprend la base d’un gilet jaune, et équipé en plus d’un dispositif à LED.

Celui-ci est couplé à une télécommande, qui permet d’afficher différents symboles préventifs. Le mode signalisation sert à être plus visible durant son trajet. À l’approche d’un carrefour, le gilet peut arborer une flèche droite ou une flèche gauche pour tourner, ou encore une flèche pour aller tout droit. Un signal d’arrêt temporaire est aussi prévu.

Le gilet s’adapte à toutes les morphologies, et charge sur un simple port USB.

phare clignotant arrière pour vélo

Porter un sac à dos clignotant pour voyager sur un cycle

Pour transporter ses effets personnels lors d’un voyage à vélo, le sac à dos est la solution la plus facile. Grâce au sac à dos clignotant, cet accessoire pratique devient aussi un dispositif de sécurité pour le cycliste.

Les bandes réfléchissantes du sac à dos clignotant renvoie la lumière des phares des véhicules qui arrivent dans le dos du cycliste. Un cercle lumineux composé de LED peut aussi être allumé sur le sac à dos pour être vu en toutes circonstances et par tous, piétons compris.

Les LED peuvent aussi former des indications précieuses aux autres usagers qui suivent le vélo pour leur permettre d’anticiper ses changements de trajectoires (flèche droite, flèche gauche, flèche tout droit) et même ses arrêts temporaires sur la chaussée ou un parking.

Le dispositif lumineux communique avec une télécommande sans fil sanglée sur le guidon. Elle permet d’envoyer le bon signal au fil de son trajet.

La batterie intégrée, fine et légère, n’alourdit pas de manière sensible le sac à dos. Elle se recharge en USB, pour offrir plusieurs heures d’autonomie. Le cycliste peut donc transporter avec lui ses effets sans subir de surpoids ou d’encombrement supplémentaire.

Les mitaines réfléchissantes pour cycliste

À vélo, le danger peut aussi venir de devant ou même de côté. Certains conducteurs de véhicules à moteur ont tendance à doubler ou à se rabattre bien trop près d’un vélo. Y compris sur les intersections.

Les mitaines réfléchissantes offrent aux cyclistes une nouvelle visibilité par l’avant.

Comme un gant traditionnel, la mitaine réfléchissante est conçue dans un textile antidérapant, pour bien agripper le guidon. Un tissu anti-transpirant assure le confort de l’utilisateur.

Sur ce type de mitaines, une bande Led réfléchissante est positionnée bien en vue sur le dos des mains. Les véhicules qui arrivent en sens inverse, tout comme les véhicules qui doublent ou qui circulent sur des voies adjacentes sont ainsi prévenus de la présence du vélo et de sa direction, sans que le cycliste n’ait à effectuer une manœuvre dangereuse en lâchant le guidon pour tendre le bras.

Les autres usagers de la route peuvent adopter une distance suffisante pour doubler et/ou se rabattre en toute sécurité pour le deux-roues.

Un bouton on/off permet d’activité/d’éteindre le dispositif lumineux, qui se recharge depuis une connectique USB.

Vérifier ses équipements obligatoires

Un vélo doit être équipé d’un certain nombre d’équipement obligatoires. Avertisseur sonore, freins avant et arrière, feux et catadioptres avant et arrière, catadioptres de roues et de pédales.

Avant chaque trajet, il est conseillé de vérifier l’état de ces éléments de sécurité, qui contribuent pour la plupart à être vu sur son vélo. Si besoin, il faut procéder à leur nettoyage ou à leur réparation. Les piles doivent être changées régulièrement.

Cette visite de contrôle avant un départ doit s’étendre aux dispositifs facultatifs.
Se signaler lorsqu’on roule à vélo est indispensable. Offrant une visibilité renforcée, les équipements clignotants et lumineux pour vélos comptent parmi les accessoires de sécurité les plus efficaces pour circuler sur un tel véhicule. Ils viennent compléter le dispositif obligatoire, et bien-sûr, le respect du code de la route.

Article précédentQuel est le poids idéal pour un homme musclé ?
Article suivantSuperset en musculation : conseils et efficacité
Coach sportif professionnel, je propose mes services d’objectif minceur, de remise en forme ou de prise de muscle de manière individuelle et personnalisée sur Paris. Passionné par de nombreux sports depuis tout petit, je vous partage dans ce blog une partie de ma passion!