Est-il possible de faire du Sport avec un ménisque fissuré?

faire-du-sport-avec-un-menisque-fissuré

Rate this post

La fissure d’un ou des ménisques est la douleur la plus commune chez tous les sportifs. Une douleur très redoutée par des personnes qui pratiquent constamment une activité sportive.

Certains sportifs, après chaque activité ressentent des douleurs au genoux qui parfois les obligent à se faire consulter. Tout dépend du degré de douleur ressentie. Si la fissure est bénigne, elle peut se traiter avec une continuité d’exercices physiques en douceur, par contre, si elle est accentuée, consulter automatiquement un médecin.

Ainsi est-il possible de continuer à faire du sport lorsque l’on a un ménisque fissuré.

La fissure du ménisque :  un problème courant chez les sportifs

Le ménisque est un petit cartilage situé entre le fémur et le tibia ; le genou en possède deux, un ménisque interne et un ménisque externe. Il joue le rôle de d’amortisseur et de cale tout en stabilisant le genou. Tant que les ligaments sont intacts, une simple lésion du ménisque ne jouera autant que ça sur la stabilité du genou, mais peut cependant entraîner plus tard un risque d’arthrose s’il est enlevé lors d’une intervention chirurgicale.

menisque

La présence du ménisque au niveau du genou est capitale et joue un très grand rôle dans la santé de celui-ci malgré sa fragilité parfois négligeable. Il est donc tout à fait logique qu’à la suite des rudes exercices physiques sans relâche, que l’on soit victime d’une lésion méniscale, et ce cas est très fréquent chez les jeunes sportifs âgés à partir de 35 ans.

Les risques de vivre sans ménisque sont trop faibles, bien qu’il soit essentiel pour la santé totale de vos genoux. D’ailleurs, si le ménisque est jugé trop abîmé pour continuer à stabiliser le genou et créé des douleurs incessantes, il est tout simplement retiré lors d’une intervention chirurgicale.

Cependant, lorsque la fissure du ménisque est périphérique et ne cause pas trop de dommages, il n’est pas toujours nécessaire de recourir à la chirurgie, un simple renforcement du muscle au niveau des cuisses peut permettre au genou de retrouver sa stabilité.

Courir avec un ménisque fissuré, possible ou non ?

Dans le cas d’une fissure partielle ou périphérique, avec la course à pied, la pression sur le genou n’aura pas d’impact même si celle-ci est importante, mais elle n’est pas très conseillée, contrairement à la marche qui est l’activité phare pour rétablir un genou.

Avec une fissure périphérique, on a moins de risques de se faire mal, mais, si on est en flexion complète c’est-à-dire accroupit, on risque d’aggraver la situation, et si cela arrive, se faire consulter immédiatement.

Toutefois, le risque d’aggraver la fissure du ménisque est faible si l’on garde le rythme normal des exercices physiques. Ceci dit, la course à pied n’est pas très recommandée car, il suffira d’un choc pour abîmer totalement son ménisque et se retrouver avec une arthrose ou autres problèmes lié aux articulations.

  • Il est donc conseillé de remplacer la course à pied par la marche ou une autre activité physique moins intense.
  • Utiliser des chaussures de très bonne qualité aux semelles antichocs, des semelles qui absorbent facilement et au maximum les chocs.
  • Ne courir que sur des surfaces souples et stables (pistes bien parsemées, pelouse).
  • Après chaque activité physique, appliquer de la glace sur les parties des articulations pour apaiser les douleurs dues aux inflammations.

 

Article précédentQuoi prendre avant une séance de musculation ?
Article suivantFaire du sport chez soi : avantages, inconvénients et exercices
Coach sportif professionnel, je propose mes services d’objectif minceur, de remise en forme ou de prise de muscle de manière individuelle et personnalisée sur Paris. Passionné par de nombreux sports depuis tout petit, je vous partage dans ce blog une partie de ma passion!