Dorsalgie : origine et traitement de cette douleur du milieu du dos

Dorsalgie

Rate this post

Plus de deux tiers de la population française se plaint de maux de dos au moins une fois dans sa vie. D’une lombalgie à une hernie en passant par une dorsalgie. Il est parfois difficile de distinguer la gravité de la situation.Beaucoup se plaignent de douleurs dorsales. Mais souvent, ils ne consultent pas.

La dorsalgie se distingue des autres pathologies car c’est une douleur localisée dans le milieu du dos.

Comment savoir si vous y êtes sujet ? Quels en sont les symptômes ? La dorsalgie peut-elle être traitée ? Comment ? Voici les réponses à toutes vos questions.

Qu’est-ce que la dorsalgie ?

La dorsalgie est une douleur du milieu du dos et/ou thoracique. En effet, elle touche les vertèbres allant de T1 à T12. La puissance de la douleur ainsi que les ressentis peuvent varier d’un individu à un autre.

Par ailleurs, les facteurs de la dorsalgie sont très nombreux. Il est donc important d’être à l’écoute de son corps pour déterminer ce qui aurait pu provoquer ce type de douleur.

Quels sont les facteurs provoquant la dorsalgie ?

La sédentarité

Vous ne bougez pas assez. Votre dos manque de force. Vous souffrez donc de douleurs chroniques. Il faut pratiquer une activité physique régulière et bouger tout au long de la journée.

L’immobilisation

L’âge ou une hospitalisation peuvent vous amener à vous retrouver immobilisé. De plus, si vous conservez trop longtemps la même position vous risquez une dorsalgie. Attention si vous travaillez devant un ordinateur toute la journée.

La menstruation et la grossesse

Malheureusement les femmes sont plus sujettes aux dorsalgies. En effet, la période de règles ainsi que la prise de poids durant la grossesse peuvent vous infliger ce type de douleur. Heureusement, cela ne dure pas.

Le surpoids

Le poids trop important pèse sur votre dos. Il accentue tout type de douleurs dorsales et notamment les dorsalgies.

Le stress

Il provoque des contractures importantes au niveau des muscles dorsaux. Cela n’est pas sans conséquence pour vos vertèbres.

Le vieillissement

Les personnes âgées sont sujettes aux rhumatismes. De plus le vieillissement osseux affaibli votre dos. C’est pourquoi, nombreux sont les français qui se plaignent de maux de dos après la soixantaine.

Une chute

Lorsque vous tombez sur les fesses, vous n’y voyez souvent que peu de problèmes. Pourtant, une mauvaise chute peut provoquer de nombreux traumatismes dorsaux. C’est alors que la dorsalgie peut survenir.

Des pathologies

Plus grave, cette douleur peut être le signe de :

  • problèmes cardiovasculaires ;
  • problèmes pulmonaires ;
  • problèmes digestifs ;
  • problèmes rachidiens.

Quels sont les symptômes de la dorsalgie ?

symptômes de la dorsalgie

Il existe divers symptômes qui demandent une consultation médicale plus ou moins rapide.

Douleurs aiguës

Vous êtes pris d’une douleur vive et intense au milieu du dos. La douleur est très localisée. Il est conseillé de voir rapidement votre médecin. Il est très probable que vous soyez sujet à une douleur pathologique.

Douleurs diffuses

Votre douleur s’élargit de votre cou au milieu du dos. Vous ressentez peut-être même une gêne lorsque vous respirez.

Vous avez certainement des grosses contractures qui vous dérangent. Elles peuvent être dues à une période de stress et/ou de fatigue intense notamment.

Prenez le temps de vous reposer. Si les douleurs ne durent pas, vous n’avez pas besoin de vous inquiéter.

Douleurs chroniques

Cela fait maintenant plus de 3 mois que vous avez des douleurs à répétition. Il est nécessaire d’aller consulter pour savoir d’où viennent ces maux. Elles peuvent être dues à une prise de poids importante, au vieillissement, etc.

Ressentis

Niveau douleurs, certaines personnes se plaignent de tensions musculaires, d’autres de fourmillements. Des patients parlent plutôt de picotements et d’autres de sensation de brûlures.

Quoi qu’il en soit, si la douleur est localisée et qu’elle est forte ou qu’elle perdure, il faut consulter.

Comment traiter la dorsalgie ?

Si la dorsalgie fait suite à une pathologie grave, c’est l’intervention qui vous permettra de ne plus en souffrir. Cependant, dans les autres cas moins graves, il est tout à fait possible de prendre en main ses douleurs.

Si vous êtes en surpoids et/ou sédentaire

Rééquilibrez votre alimentation et pratiquez une activité physique régulière.

Il faut renforcer les muscles de votre dos ainsi que votre sangle abdominale. Cela limitera tous les maux de dos, même les petites lombalgies.

Si vous êtes stressé ou dans un état dépressif

Faire une activité physique vous aidera à lutter contre le stress. Prenez du temps pour vous. Reposez-vous, détendez-vous, faites-vous masser. N’hésitez pas à effectuer un travail sur votre respiration.

Sinon, allez consulter chez un spécialiste. Un psychologue peut grandement vous aider à lutter contre votre état dépressif. Au besoin, il vous prescrira des antidépresseurs.

Si vous faites suite à une chute

Il est fort probable qu’il n’y ait pas grand-chose. Cependant il est toujours bon de contrôler.  N’hésitez pas à consulter un ostéopathe. Même sans chute, il est vivement recommandé de voir ce type de praticien 2 à 3 fois par an.

Si vous êtes enceinte

La prise de poids et la cambrure que provoquent la grossesse peuvent infliger des dorsalgies douloureuses.

Pour limiter ces maux :

  • faites-vous masser ;
  • mettez du chaud sur votre dos avec une bouillotte ;
  • faites attention à vos positions au quotidien ;
  • pratiquez une gymnastique douce ;
  • si le médecin l’autorise, faites quelques abdominaux hypopressifs.

Enfin, si les douleurs persistent, portez une ceinture lombaire. Elle peut grandement vous aider pour vos gestes au quotidien.

Comment prévenir la dorsalgie ?

Le vieillissement est un processus inévitable qui provoque malheureusement des douleurs lombaires. Les muscles ainsi que les os sont moins forts. 

Cependant, vous pouvez augmenter votre densité osseuse grâce à une activité physique régulière. Ainsi, vous limitez le vieillissement de votre corps.  Par ailleurs, mangez sainement. Cela vous aidera à maintenir un poids stable.

Soyez vigilant quant à votre posture au quotidien :

  • lorsque vous portez des charges, pliez vos genoux et non votre dos. Ce sont vos cuisses qui portent ;
  • lorsque vous êtes assis, tenez-vous droit ;
  • lorsque vous dormez, préférez une position sur le côté ;
  • ne conservez pas la même position trop longtemps ;
  • bougez régulièrement dans la journée.
Article précédentTout savoir sur la testostérone : effets, taux, dosage, etc
Article suivantPec Deck : comment bien réaliser le butterfly ?
Coach sportif professionnel, je propose mes services d’objectif minceur, de remise en forme ou de prise de muscle de manière individuelle et personnalisée sur Paris. Passionné par de nombreux sports depuis tout petit, je vous partage dans ce blog une partie de ma passion!