Chaise romaine : tout savoir sur cet outil de musculation

Chaise-romaine
5 (100%) 2 vote[s]

La chaise romaine est un outil bien connu des adeptes de la musculation. Simple d’utilisation et peu encombrante, la chaise romaine est parfaite pour travailler le haut du corps. Quelles sont les caractéristiques de la chaise romaine et comment bien l’utiliser ? Le guide complet.

Une chaise romaine : qu’est-ce que c’est ?

La chaise romaine est un outil de musculation également connu sous l’appellation de Power Tower, qui a été conçu et utilisé dès les années 1800. Simple d’utilisation et demandant un minimum de place, elle permet de travailler la plupart des muscles, et notamment ceux du haut du corps ainsi que la sangle abdominale.

chaise romaine sac de frappe

L’utilisation de la chaise romaine se prêtre bien à la musculation, au renforcement musculaire et au cross training.

Sa spécificité vient du fait que la résistance se fait par le poids du corps. Il n’y a donc pas d’haltères ou d’outils annexes en complément.

La chaise romaine est un outil disponible dans les salles de sport, mais il peut aussi être installé facilement au domicile d’un particulier. Son prix de vente oscille, selon les modèles, dans une fourchette de 100 € à 300 €.

Toutefois, il existe différents types de chaises romaines.

Les différents types de chaises romaines

Depuis sa création, la chaise romaine a beaucoup évoluée en fonction des disciplines sportives, et il y en a aujourd’hui plusieurs modèles sur le marché.

On trouve encore aujourd’hui des modèles de chaises romaines identiques à celle conçue à l’origine. Ces appareils sont les plus simples, ils incluent un banc et un cale-pied.

Mais les modèles plus récents de chaises romaines, qui sont les plus courants, sont équipés en plus à minima d’une barre de traction et d’ une station de dips.

D’autres accessoires, comme des poignées de pompes, un rack et/ou un sac de frappe peuvent venir compléter l’équipement.

Les chaises romaines sont le plus souvent autoportantes, mais il en existe également à fixer au mur.

Les différents modèles de chaises romaines sont donc variables selon leurs équipements, mais aussi selon leurs poids, le poids d’utilisation maximum autorisé et leurs tailles.

Quels exercices peut-on faire avec une chaise romaine ?

chaise-romaine-traction

La chaise romaine a vocation à solliciter essentiellement les muscles du haut du corps et du ventre: lombaires, abdominaux, muscles dorsaux, biceps et triceps, pectoraux.

Les exercices qu’elle permet sont multiples comme présentés dans cette vidéo :

Les suspensions effectuées grâce à la barre de traction permettent de faire travailler plusieurs muscles : les biceps, les triceps et les muscles dorsaux. Ainsi, peuvent être réalisées :

  • des tractions supination ou chin-up : il s’agit d’effectuer les séries de tractions en ayant les doigts repliés sur la barre tournés vers soi. Les biceps et les pectoraux seront particulièrement concernés.
  • Des tractions pronation ou pull-up : ici, c’est les paumes des mains qui dont tournées vers soi. Il en existe deux variantes : avec les mains espacées ou au contraire rapprochées. Le travail sera complet, à la fois pour le dos et l’ensemble du torse.

Les dips, à l’aide de l’option du même nom ou du banc de musculation, sont idéales pour faire travailler les muscles des bras, les pectoraux et les épaules.

La chaise romaine est également parfaite pour travailler une série d’abdominaux. Il est possible de réaliser les traditionnels crunchs, basiques mais toujours efficaces. Des exercices peuvent aussi consister à relever les jambes ou les genoux, en appui sur les bras. La variante consiste à effectuer un mouvement sur le côté.

Le banc de musculation permet aussi de travailler en position couchée, notamment pour soulever des poids.

Des fentes et éventuellement des squats peuvent être réalisés à l’aide d’une barre positionnée dans le rack.

Le sac de frappe assurera une séance de boxe.

Enfin, les incontournables pompes sont facilitées à l’aide de poignées dédiées à cet exercice.

Vous pourrez donc adapter vos exercices selon la partie du corps que vous souhaitez travailler, ou alterner les séries pour ne rien négliger.

Quels sont les muscles que l’on peut travailler avec une chaise romaine

chaise-romaine-muscles-sollicités

La chaise romaine permet donc de faire travailler de nombreux muscles. Ceux du haut du corps, du buste jusqu’à la ceinture, sont les plus sollicités. Ceux des membres inférieurs le sont moins, bien que les jambes jouent tout de même un rôle dans certains exercices.

Ainsi, selon les exercices, la musculature des bras, avec les biceps et les triceps ; du dos, avec les muscles dorsaux et les trapèzes ; les épaules ; le buste, avec les pectoraux ; le ventre, avec la sangle abdominale, seront travaillés.

La chaise romaine, en un seul appareil, développe et entretien la musculature, sur 80%.

Pour conclure

La chaise romaine est un appareil de musculation incontournable en salle de sport, et même à domicile. Complète, elle réunit en un seul appareil tous les éléments indispensables pour un travail individuel ou un circuit. Elle se suffit à elle-même en utilisant uniquement le poids de corps.